comment faire une cloture de jardin

La clôture trouve d’abord son utilité dans la délimitation de sa propriété. Sa pose doit être conforme à la réglementation en vigueur. Autant de matériaux sont disponibles. Si vous envisagez de poser une clôture de jardin, cet article peut alors vous aider.

Les règles à suivre avant d’installer une clôture de jardin

Tout d’abord, selon le Code Civil, la hauteur des murs doit au minimum de 2.60m dans les villes de moins de 50.000habitants et 3.20m dans celles de plus de 50.000 habitants. Concernant l’autorisation, aucune déclaration ou demande de permis en mairie n’est exigée. Cependant, une déclaration préalable est nécessaire lorsque la clôture est érigée dans un secteur sauvegardé au titre des monuments historiques, urbain ou paysager, dans une zone de protection du patrimonial architectural, dans un site inscrit ou un site classé, dans une commune dont le conseil municipal a décidé de soumettre les clôtures à déclaration ou encore dans un secteur délimité comme secteur à protéger par un plan local d’urbanisme.

Bref, avant de construire votre clôture, nous vous conseillons de vous renseigner auprès de vos services municipaux.

Les techniques et les matériaux pour les clôtures

Autant de techniques existent pour les clôtures. Vous pouvez par exemple installer un grillage. Il s’agit d’un rouleau sur fils tendus ou en panneaux rigides. Plus abordable et plus économique, cette solution est maintenant de plus en plus utilisée dans les clôtures séparatives. Cependant, il est déconseillé de l’installer en façade étant donné qu’il est moins esthétique. Pour clore votre propriété, vous avez également la possibilité d’installer des murs. Ceux-ci peuvent être en parpaings, en pierres, ou enduits. Leur avantage, c’est qu’ils sont plus solides et plus durables, malgré leur cout assez élevé. Des panneaux de bois constituent également une autre alternative. Ils ont l’avantage d’être plus esthétiques et sont disponibles en plusieurs formes. Ils sont également faciles d’entretien. Enfin, la clôture végétale constitue également une autre solution en termes de délimitation de propriété. Elle a l’avantage d’être plus décorative. Concernant les végétaux, le choix est très large. Vous pouvez mettre des thuyas, chamaecyparis ou cupressus. Le seul inconvénient de ce type de clôture, c’est qu’il nécessite un entretien régulier.

Comment poser une clôture de jardin en bois ?

Si vous avez opté pour la clôture de jardin en bois, sachez que sa mise en place est simplissime, et ce, qu’elle soit posée sur le sol ou sur un mur. Si vous choisissez la palissade en bois fixée dans le sol, vous devez d’abord besoin de délimiter le terrain en vous servant des piquets plantés dans le sol. Après cela, vous pouvez déterminer le nombre de panneaux qu’il vous faut. L’étape suivante consiste à poser les poteaux et à fixer les panneaux de bois. S’il s’agit d’une palissade en bois fixée sur un mur, vous n’avez qu’à calculer le nombre de panneaux nécessaires puis à installer les poteaux d’angle sur le mur. La dernière étape consiste à poser et à fixer les panneaux de bois et les poteaux intermédiaires.