comment fonctionne la pompe a chaleur

Une pompe à chaleur est un équipement à ne pas négliger durant la saison hivernale. Effectivement, ce genre d’installation est doté d’une performance incroyable qui lui permet de rivaliser avec les systèmes de chauffages que vous pourriez voir sur le marché. Vous désirez en savoir plus sur le fonctionnement de ce genre d’installation ? Alors, cet article est fait pour vous.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur en général

Pour commencer, notez bien qu’une pompe à chaleur est généralement formée par un évaporateur, un générateur à compresseur et un condensateur. Ce système est souvent utilisé pour remplacer une chaudière à fioul ou à gaz.

Durant son utilisation, le fluide frigorifique stocké à l’intérieur de l’appareil intercepte les calories qui circulent à l’extérieur de la maison pour les chauffer jusqu’à l’ébullition. La vapeur qui en résulte sera aspirée avant d’être compressée. C’est ce même compresseur qui l’enverra vers le condensateur avec une forte pression après l’avoir chauffé. Arrivées au niveau du condensateur par le circuit d’échange d’eau, les calories seront dispersées à l’intérieur de la maison afin de la chauffer selon vos besoins et attentes.

Fonctionnement par type de pompe à chaleur

Notez bien que la pompe à chaleur peut se présenter sous différents types. Ainsi, elles se différencient par la source d’énergie et le système de diffusion thermique. D’abord, il y a la pompe à chaleur à eau qui est parfaitement capable de fonctionner sans chauffage d’appoint. Sa haute performance lui permet de chauffer une bonne quantité d’eau chaude sanitaire. C’est sûr que ce genre d’appareil fonctionnera avec un radiateur à basse température ainsi qu’un plancher chauffant. Il ne vous suffira qu’à fournir un point d’eau à l’extérieur de la maison pour assurer son bon fonctionnement. Dans ce cas, n’hésitez pas à réaliser un forage si cela s’avère nécessaire. Assurez-vous aussi de faire appel à un professionnel pour réaliser son installation tout en demandant l’autorisation de modifier votre sous-sol auprès des autorités compétentes.

Vous pourriez aussi choisir la pompe à chaleur au sol qui puisera directement l’énergie dans le sol pour fonctionner. De ce fait, vous devriez y insérer une sonde géothermique assez longue afin que la pompe puisse avoir la quantité d’énergie nécessaire pour faire son travail correctement. Les avantages sont les mêmes que ceux d’une pompe à chaleur à eau. En outre, vous aurez besoin d’une vaste cour ou d’un grand jardin pour installer correctement les capteurs. Un forage plus important est même à recommander si ces capteurs sont verticaux.

Enfin, il y a la pompe à chaleur air qui se différencie uniquement par sa capacité à se servir de l’air ambiante pour chauffer une maison. Facile à installer et à utiliser, ce type de pompe à chaleur vous garantira de la chaleur à une température homogène à chaque fois que vous l’utiliserez.