Comment choisir un radiateur sèche-serviette?

Si vous n’êtes pas encore au courant, et bien, sachez que les sèche-serviettes se mettent désormais aussi au cœur de l’innovation. Bien au-delà de son ancienne fonction, les sèche-serviette dernières générations peuvent remplir simultanément deux fonctions. Ainsi, en plus de sécher les serviettes, ceux-ci peuvent également réchauffer des serviettes humides et tiédir l’air ambiant dans la salle de bain. Entre les radiateurs sèche-serviette électrique, à eau chaude et mixte proposés sur le marché, vous avez certainement du mal à vous retrouver. Voilà pourquoi dans cet article, on fait le point sur la question ‘’Comment choisir un radiateur sèche-serviette ? ‘’

S’investir selon ses besoins !

Choisir un radiateur sèche-serviette n’est pas uniquement une question de design. Bien avant cela, celui-ci doit répondre à tous vos besoins de confort et de chauffage. De ce fait, vous devez ainsi connaître le type de sèche-serviette qui s’adapte le plus à vos besoins. En effet, les sèches-serviettes se déclinent en version électrique. Ce modèle est idéal si vous avez déjà un autre moyen de chauffage dans votre salle de bain, et donc, vous n’avez, à priori, besoin que de chauffer et sécher vos serviettes. Il y a également le modèle à eau-chaude qui, comme son nom l’indique, est raccordé au chauffage central ou à la chaudière afin de vous procurer ce petit surplus de chaleur très agréable au moment où vous sortez de la douche. Enfin, vous disposez aussi du radiateur sèche-serviette mixte. C’est le modèle qui vous permet de chauffer rapidement votre salle de bain et, en même temps, de chauffer et sécher vos serviettes.

Se projeter en fonction de la superficie de la salle de bain

Pour que vous puissiez être satisfait à 100% de la température de confort régnant dans votre salle de bain. Il faudra également choisir un radiateur sèche-serviette avec une puissance adaptée à la superficie de votre salle d’eau. En principe, la température idéale pour une salle de bain doit être dans les 24°C. En prenant compte de la superficie de votre salle d’eau, le principe est de compter 100 watts par m², puis d’ajouter 30% à cela pour compenser l’absorption de la chaleur par les serviettes.

Choisir en fonction du style de votre salle de bain et vos goûts

Enfin, le dernier critère de choix qu’il ne faut absolument pas négliger en matière de radiateur sèche-serviette, c’est le design. Sur ce point, vous avez ainsi l’option des lames qui offrent une meilleure restitution de la chaleur, ou des tubes qui garantissent une montée rapide en température, car le corps de chauffe est liquide. C’est un modèle conçu pour l’inertie liquide.

Pour plus de praticité également, les radiateurs sèche-serviette nouvelle génération sont également pourvus de système pivotant permettant d’étendre facilement les serviettes. Toujours dans le domaine des sèche-serviettes design, vous pouvez aussi oser les couleurs.