Changement d’heure : quel impact sur vos économies de chauffage ?

Le passage à l’heure d’été et à l’heure d’hiver c’est-à-dire le changement d’heure est censé vous permettre de réaliser des économies d’énergie. Quel est l’impact de ce dispositif sur votre facture de chauffage ? Décryptage.

Changement d’heures, les essentiels en quelques mots

Passage obligé, le changement d’heure ne date pas d’hier. Ce dispositif est adopté en 1975, donc il y a plus de 40 ans maintenant. Le choc pétrolier du 1973 (lequel est marqué par une hausse considérable du prix de l’électricité) a certainement favorisé sa réinstauration. A noter que la France a déjà fait recours au changement d’heure en 1917, mais l’a aussitôt abandonné .

Gagner en lumière naturelle (ou plus exactement optimiser le temps d’utilisation de celle-ci) et ainsi limiter le recours à l’éclairage artificiel, tel est le principal objectif de la mise en place du changement d’heure. Le principe reste simple : en hiver et plus exactement le dernier dimanche d’octobre à 2 h du matin, on ajoute une heure au temps universel coordonné (UTC). En été, donc le dernier dimanche de mars à 3 h du matin, on y ajoute deux heures. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi on parle de changement d’heure biannuel.

Quels impacts sur votre facture de chauffage ?

Comme évoqué précédemment, on parle avant tout d’« économie sur l’éclairage ». Grâce au changement d’heure, les heures d’activités coïncident au mieux avec les heures d’ensoleillement, ce qui permet de réduire l’usage de l’éclairage artificiel. Selon les chiffres, le dispositif a permis de diminuer significativement la consommation énergétique liée à l’éclairage et l’émission de CO2.

Pour ce qui est de l’économie en termes de chauffage, il n’est pas facile de l’estimer. Visiblement, celle-ci sera moindre !

Des solutions vous permettant de réaliser davantage d’économie sur votre facture de chauffage

L’hiver, il n’y a aucun doute que vous voulez réduire votre facture de chauffage sans pour autant sacrifier votre confort. Pour cela, prêtez avant tout une attention particulière quant à l’isolation de votre maison (C’est peut-être le moment d’améliorer l’isolation de votre toiture, vos murs, votre plafond, vos ouvrants, etc.). Retenez ceci : même avec les meilleurs équipements de chauffage, vous ne pouvez pas réaliser d’économie d’énergie si votre logement n’est pas bien isolé. En parlant d’équipements de chauffage, pensez à des solutions plus performantes.

Plutôt que de continuer d’utiliser vos vieux convecteurs, pourquoi ne pas investir dans des radiateurs intelligents et connectés ? Ces types de radiateur sont spécialement pensés pour assurer davantage de confort et d’économies d’énergie. Non seulement ils permettent une régulation ultra-précise de la température, mais ils peuvent également adapter leur fonctionnement en fonction des besoins en temps réel et le rythme de vie. D’ailleurs, le fait qu’ils sont pilotables à distance vous permet de contrôler votre chauffage à tout moment et où que vous soyez.

Toujours dans un souci d’économie d’énergie, adaptez la bonne température dans chacune de vos pièces et surtout, prévenez le gaspillage (sachez par exemple que les pièces de passage et celles qui ne sont occupées que très rarement requièrent un niveau de chauffe moins élevé par rapport aux pièces de vie).